Sélectionner une page

Cellulite et Capitons, c’est quoi ?

Les « capitons » sont des amas graisseux ou aqueux localisés. Ils sont visibles à cause de leur aspect vallonné, situés sur les fessiers, les cuisses, les hanches ou le ventre, souvent couplés à un phénomène inflammatoire, la fameuse cellulite.

Les types de cellulite :

  • La cellulite adipeuse (les cellules graisseuses ou « adipocytes » s’enflamment et repoussent les fibres de collagène (c’est la peau d’orange, le plus souvent indolore)

  • La cellulite aqueuse est liée à une mauvaise circulation qui provoque une rétention d’eau localisée (les jambes et les gonflent alors aussi). En cas de rétention avérée, le poids peut varier de 1 kilo en 1 jour seulement. Dans ce cas évitez surtout le sel et marchez, tout en pensant aux compléments alimentaires qui relancent la circulation comme par exemple le complexe de gemmothérapie Help’minceur de Saint Hilaire.

  • La cellulite fibreuse est compacte sous les doigts et souvent douloureuse, elle est le résultat d’une fibrose, c’est-à-dire un durcissement des fibres de collagène qui emprisonnent les adipocytes en filets.



1ere ASTUCE : Brossez les capitons !

Localement, chaque matin avant la douche, on peut brosser les capitons à sec à l’aide d’une brosse à poils souples. Le but n’est pas de se faire mal mais bien de stimuler la circulation. C’est un geste tout facile à faire qui est efficace à lui tout seul, ou plus encore couplé à un massage après le brossage avec un produit adapté.

2eme ASTUCE : Massez le produit adapté

Après un gommage ou un brossage des zones concernées, on peut masser un produit « lipolytique » qui casse les graisses et qui hydrate la peau. Tous les cosmétiques minceur se valent (à la caféine, au gingko…), mais au naturel on possède une arme secrète : les huiles essentielles cétonées ! La présence de cétones dans certaines essences, fait de ces HE des casse-graisse (action “lipolytique”).

C’est le cas de l’eucalyptus mentholé qui fonctionne bien en synergie avec l’huile essentielle d’immortelle. On peut utiliser l’huile végétale de nigelle aussi (qui n’est pas une huile essentielle), ou l’aromatiser à raison de 3 gouttes de chaque huile essentielle citée dans 10 ml d’huile. Attention pas si on est enceinte.



3eme ASTUCE : Le massage palper-rouler

Cela consiste à soulever la peau et à la repousser pour casser les graisses et relancer la circulation au niveau sous-cutané. Pas évident mais efficace 😉