Sélectionner une page

Bien qu’il aie de nombreuses vertus, le massage de détente et le massage thérapeutique ne sont pas sans danger. L’individu sain et en bonne santé représente moins de risques, mais la situation peut-être différente dans le cas d’un sujet malade.

« Les complications rapportées dans les publications scientifiques concernent surtout des massages pratiqués par des gens sans formation et ne pouvant reconnaître des conditions à risques ou des contre-indications absolues ».

Qu’est-ce qu’une contre-indication?
Une contre indication est une condition de santé, une pathologie ou un malaise présent chez un individu et pour lequel il n’est pas recommandé de recevoir un massage. 

Dans certains cas, le massage sera à éviter complètement (contre-indication totale ou absolue) alors que pour d’autres cas, on évitera de masser certaines régions du corps en lien avec le malaise ou la condition de santé particulière, ou, tout simplement, on s’adaptera à la condition (contre-indication locale ou relative) du receveur.

C’est pourquoi, préalablement à toute intervention, un massothérapeute professionnel se doit de faire passer un questionnaire-santé complet, pour prodiguer un massage adapté à l’état de santé de son client.

Les contre-indications absolues

Le massage est absolument contre-indiqué en cas de fièvre et nécessite un avis médical en cas de troubles circulatoires, cardiaques et de diabète, car il influe sur la pression artérielle et sur le rythme cardiaque. 

Les contre-indications locales
Outre, les cas de force majeurs cités ci-haut, il existe également plusieurs conditions médicales temporaires pour lesquelles une manipulation physique des membres peut entraîner une aggravation de l’état de santé du patient, voire même créer de nouvelles lésions.

Exemples de conditions locales constituant des contre-indications relatives au massage

  • Fragilité capillaire;
  • La prise d’un traitement anticoagulant;
  • L’hyperlaxité ligamentaire;
  • Certains troubles cardio-respiratoires;
  • La synovie active;
  • Une dermalgie diffuse et sévère;
  • Une calcification dans les tissus mous
  • L’hémophilie
  • Il faut également penser aux personnes allergiques !

Ainsi, si le client est allergique aux noix ou autres allergies alimentaires, il faudra bien me le préciser avant toutes applications d’huiles de massage.

Cancer/Tumeur :

Chaque cancer étant différent, il est suggéré de demander préalablement l’accord du médecin traitant. 

Dans certains cas, le massage peut être une contre-indication totale alors que dans d’autres cas il peut ne pas l’être.

C’est pourquoi, si vous êtes atteint d’un cancer, il est important en plus d’obtenir un avis médical, de toujours vous assurer que votre massothérapeute a suivi une formation rigoureuse pour adapter son massage à votre état de santé.

L’hémophilie:

Les gens hémophiles, ne possèdent pas ou peu de plaquettes qui permettent la coagulation du sang lors de blessure.  

Puisque le massage peut, à l’occasion, causer de micro blessures musculaires (lors des pétrissages par exemple) il est contre-indiqué de faire un massage.  

Même le drainage lymphatique qui est pourtant un massage léger, qui favorise le mouvement de la lymphe, peut provoquer des hémorragies.

Certains hémophiles possèdent suffisamment de plaquettes pour recevoir un massage, dans ce cas, une autorisation du médecin sera nécessaire pour permettre au massothérapeute de procéder.

Si vous devez prendre des médicaments pour éviter les saignements trop abondants lorsque vous allez chez votre dentiste, vous devriez vérifier auprès de votre médecin si le massage est contre indiqué pour vous.

Phlébite :
La phlébite est une inflammation d’une veine (habituellement au niveau des jambes).
Le massage peut déloger un caillot sanguin logé dans la veine affectée qui, pourrait alors se loger ailleurs dans l’organisme (poumon, cerveaux).

En cas de phlébite, aucun massage, même des zones non affectées ne doit être fait. Si le thérapeute soupçonne une phlébite, il devrait rediriger immédiatement son client à l’hôpital.

Fièvre
La fièvre indique que l’organisme combat une infection. Il est important de laisser le corps faire son travail. Le massage peut provoquer une augmentation de la température du corps, ce qui n’est pas à conseiller puisque la température du corps est déjà trop élevée.

De plus, le massage pourrait favoriser le déplacement de l’infection dans une autre zone du corps.

Attention particulière

Inflammation
Le thérapeute devrait éviter le massage localisé sauf pour le drainage.

Cancer
Le thérapeute doit éviter le massage localisé et devrait demander une référence médicale.
Il existe des massothérapeutes qui ont reçu une formation spécialisée en lien avec cette problématique.

Diabète
Souvent les gens soufrant de diabète éprouvent des problèmes circulatoire au niveau des extrémités (principalement au niveau des pieds et des orteils). En cas de doute, le massothérapeute s’assure que le client a un suivi médical à cet effet ou l’oriente le cas échéant.

Varice
Le thérapeute doit éviter le massage sur les varices. Par contre, un drainage léger peut aider à soulager les jambes endolories.

Femme enceinte (demande une formation spécialisée)
Le thérapeute doit avoir reçu une formation spécialisée pour cette clientèle.

Problème cardiaque
Le massage peut être excellent pour favoriser la relaxation de ces clients.

Toutefois, le thérapeute devrait préalablement s’assurer que le client est sous supervision médicale.

Affection cutanée
Pour les affections contagieuses, le thérapeute doit éviter de masser les zones affectées afin d’éviter de propager la maladie. Par exemple, on peut demander au client soufrant du pied d’athlète de garder ses bas.

Si vous êtes blessé…

Déclarer toutes coupures, coups, plaies ouvertes, ampoules, rougeurs ou renflements qui seront douloureuses au toucher et pourraient s’infecter. Ajoutons que toute maladie de peau contagieuse sera rédhibitoire afin de prévenir le risque de contagion.

De manière générale, le massage est contre-indiqué si vous présentez ces l’un de ces troubles :

  • Inflammation (de la peau ou des articulations),
  • Dermatoses ou éruptions cutanées,
  • Tuméfaction,
  • Ecchymoses,
  • Entorses,
  • Déchirures musculaires ou ligamentaires,
  • Fractures tisseuses,
  • Brûlures et varices,

De plus, il n’est pas conseillé de donner un massage à la suite d’une intervention chirurgicale récente (moins de trois mois). De même si le patient a subi un traumatisme – entorse de la cheville, « tour de reins », effort dorsal abusif… – évitez de masser ou de solliciter cette zone. Si vous avez un problème à un endroit de votre corps, évitez le recours aux appareil de massage, notamment sur cette zone.

Si vous souffrez des troubles suivants…

Vous vous abstiendrez de massage en cas de forte fièvre, infection bactérienne ou virale, nausée ou douleur abdominale, plaies ou cicatrices récentes, infection cutanée, fibrome ou tumeur, maux de dos importants, maladies inflammatoires aiguës, blessures ligamentaires et musculaires.

Il faut également éviter de masser une personne souffrant de problèmes cardiaques (artériosclérose, hypertension, etc.).

Le massage est contre-indiqué en cas de maladies relatives aux os et au squelette, comme l’ostéoporose et la spondylite.

Consultez un docteur s’il existe la moindre blessure à la tête, au cou ou aux épaules, tel le traumatisme cervical qu’un massage de la tête pourrait aggraver. Le masseur évitera particulièrement les jambes sur un sujet souffrant de diabète ou de troubles circulatoires (phlébite, thrombose, varices). 

En cas de phlébite, le massage est une contre-indication absolue: le massage pourrait déloger le caillot et provoquer une embolie pulmonaire ou cérébrale. D’autre part, lorsqu’une douleur se manifeste, arrêtez tout mouvement et passez à une autre partie du corps.

Si vous vous trouvez dans l’une de ces situations

De manière générale il est déconseillé de masser immédiatement après un repas.

Attendez d’avoir fini de digérer.

Il est contre-indiqué de masser l’abdomen durant les deux premiers jours du cycle menstruel et durant la grossesse. En début (les 3 premiers mois) et fin de grossesse, évitez les fortes pressions sur les jambes.

Dans un soucis de soins personnalisés, je vous ferais remplir un questionnaire à votre première visite afin de déterminer vos besoins, vos préférences et ainsi mieux vous conseiller par la suite sur les techniques de massages et sur votre suivi naturopathique.

Les informations fournies par les clients sont confidentielles et doivent être reçues avec respect dans le seul but de donner une séance efficace et sûre. Il est important d’être digne de la confiance de la personne qui vient à nous.

Je m’engage aussi à :

– Rediriger la personne vers un spécialiste, si une zone est douloureuse
– Eviter de parler politique, religion, sectes,…
– Ne pas pratiquer un modelage si la personne répond aux contre-indications ci-dessus.
– Ne pas faire de publicité mensongère et afficher à la vue de tous les certificats, le code
déontologique, et le prix de chaque prestation proposée.

 Afin que je puisse exercer mon travail dans le respect mutuel, voici le cadre à respecter :

Toute minute de retard sera imputée sur le temps global de la consultation.

Un rendez-vous annulé / décalé moins de 24h à l’avance ou non honoré est un rendez-vous dû. 

Tous les massages sont à but non thérapeutique et non médical.Il ne s’agit en aucun cas de massage médical ou de kinésithérapie, conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret n° 60665 du 4 juillet 1960, à l’article L489 du code de santé publique et au décret n°96-979 du 8 octobre 1996.