Sélectionner une page

Le lâcher-prise est souvent difficile à atteindre à cause de la peur :
 Peur d’être dominé par les autres ;
 Peur de se tromper ;
 Peur de manquer de quelque chose ;
 Peur de perdre le contrôle.

Plus la recherche de contrôle est forte (sur l’entourage professionnel et personnel, les enfants, le conjoint, l’opinion des autres, son apparence, etc.), plus le manque de confiance en soi est ancré, et moins le lâcher-prise est facile.

Le lâcher-prise est un acte de confiance en soi et en les autres. Il passe par l’acceptation de ses propres limites et la reconnaissance des autres dans leurs différences. Le besoin de contrôle induit un attachement à ce qui devrait être, ou ce qui aurait pu être, en oubliant ce qui est.

Comment lâcher prise
Le lâcher-prise commence par une prise de conscience :
 Des émotions et de la capacité à les exprimer ;
 De l’absurdité de vouloir contrôler ce qui ne peut être changé ;
 De la perte d’énergie et de bien-être qu’entraînent le perfectionnisme et l’acharnement.

Le lâcher-prise implique nécessairement le deuil d’une croyance ou d’une règle : faire le deuil du passé, des épreuves et de tout ce qui empêche de profiter pleinement de l’instant présent.

Pardonner est aussi une forme de lâcher-prise. Il peut s’agir de pardonner aux autres ou, plus difficilement, à soi-même.

L’ici et maintenant est un déclencheur de lâcher-prise. L’instant présent permet de déconnecter l’esprit des pensées parasites du passé ou de l’avenir, et de percevoir ses limites et ses valeurs afin d’accepter plus facilement les autres.

Exercice de lâcher-prise
Assis, les yeux fermés, écoutez votre respiration sans la modifier. La respiration est perpétuelle, mais nous avons tendance à l’oublier.
Ressentez et observez les mouvements de votre corps générés par la respiration.
Suivez le trajet de l’air.
Ne vous laissez pas distraire par vos pensées : votre attention doit être uniquement fixée sur votre respiration.
Attendez quelques instants, puis ouvrez les yeux.
Cet exercice permet au cerveau d’optimiser la créativité et de trouver de nouvelles voies pour surmonter ou contourner ce qui est incontrôlable.