Sélectionner une page

Les demandes émanant des personnes venues consulter un naturopathe sont très étendues.

Il est tout de même possible de regrouper la plus grande majorité en quatre catégories :

  • le développement personnel ;
  • la préparation mentale ;
  • l’accompagnement thérapeutique ;
  • les troubles du comportement.

Le développement personnel :

Le développement personnel permet de gérer le stress et les angoisses temporaires, d’améliorer la gestion des émotions, de mieux gérer les relations sociales, de connaître et développer ses capacités et son potentiel, de développer l’estime de soi et la confiance en soi.

La préparation mentale :

La préparation mentale permet d’affronter un événement dans plusieurs domaines :

  • Dans le domaine du sport : préparation mentale à une compétition importante.
  • Dans le domaine scolaire : préparation aux examens, au permis de conduire, etc.
  • Dans le domaine professionnel : préparation à une prise de parole publique, une présentation, un entretien d’embauche, etc.
  • Dans le domaine médical : préparation avant une chirurgie, avant des examens médicaux, préparation mentale à une fécondation in vitro, préparation à l’accouchement et à la maternité, etc.
  • Tout autre événement qui se révèle être source de stress pour un individu.

L’accompagnement thérapeutique :

L’accompagnement thérapeutique est une méthode qui peut être complémentaire à un traitement médical pour permettre de mieux gérer la douleur, améliorer le processus de guérison, traiter les troubles du quotidien et vivre avec la maladie.

Rappelons que c’est un accompagnement vers un mieux-être et que la naturopathie vient en parallèle du suivi médical : elle ne s’y substitue pas.

Un patient qui débute un processus naturopathique ne doit pas arrêter son traitement en cours.

L’accompagnement pour les troubles du comportement :

Dans les cas de pulsions, phobies, addictions et troubles alimentaires par exemple.

Le processus naturopathique doit être complémentaire à un suivi psychologique ainsi qu’à une abstinence, en particulier pour les pulsions et addictions.

Dans ces cas, la naturopathie doit accompagner une prise en charge médicale. À défaut le protocole sera tourné vers le développement personnel ou la préparation mentale.